option binaire Petrole: consolidation de la hausse.

option binaire Petrole: consolidation de la hausse.

 

Le  Brent se tassait ce midi après avoir décollé de plus de 2% la veille. Ainsi à cette heure sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril livrable en décembre se tassait 0,6% à 108,9 dollars, le WTI américain de même échéance perdant aussi 0,5% à 98,1 dollars.

Ces derniers jours, rappellent les analystes de Natixis dans la dernière livraison de la revue Commo Hebdo, “le différentiel Brent/WTI a atteint un plus haut de sept mois en raison de la surproduction sur le marché américain. (…) A l’inverse, la forte demande asiatique pour le brut de la mer du Nord et les incertitudes pesant sur l’avenir de la raffinerie de Grangemouth (en Ecosse, ndlr) ont continué de soutenir le Brent”.

La tendance était haussière la veille pour le Brent hier où une nouvelle perturbation de la production libyenne a suscité une tension des cours du Brent (+ 2,20%). Selon les analystes de Saxo Banque, “après les grèves qui ont affectées la production cet été, de nouvelles protestations pèsent sur la production. Cette dernière pourrait être à nouveau fortement impactée”.

Analyse technique Option Binaire Petrole du 29  Octobre 2013

La Libye produit un pétrole brut léger de bonne qualité exporté essentiellement vers l’Europe. Mais sa capacité, de l’ordre de 1,5 million de barils par jour, devient très erratique à mesure que l’instabilité politique se confirme dans ce pays.

Prudence cependant quant au sentiment haussier : selon le consensus, l’état des stocks pétroliers américains que publiera demain l’Energy Information Agency américaine devrait, pour la 6e semaine de suite, se solder par une nouvelle hausse. Le niveau de cette jauge du pétrole disponible aux Etats-Unis pourrait donc repasser au-dessus de la barre des 380 millions de barils, ce qui la rapprocherait encore un peu du record de plus de 30 ans de 397 millions d’unités atteint fin mai dernier.

En conséquence, le brut ne risque donc pas de manquer sur les marchés pétroliers américains, ce qui risque de peser sur le prix du WTI.

Supports: 98.25, 98.00, 97.50, 96.70, 96.00
Résistances: 98.70, 99.30, 100.25, 100.60, 101.10

Shutdown options binaires La dernière chance…

 Shutdown options binaires La dernière chance? par options binaires pour les nuls.

Depuis plus d’une semaine, le terme de « Shutdown  » est dans toutes les bouches et engendre de plus en plus de craintes au fil des jours, les différents partis n’étant toujours pas arrivés à un accord. Penchons nous sur cette « fermeture » qui ébranle autant l’économie mondiale.

burning-dollar

Tout d’abord, intéressons nous au cadre de ce problème.

- Le budget américain est constitué de dépenses obligatoires et de dépenses discrétionnaires:

  • Les premières sont les dépenses prioritaires comme par exemple les retraites et sont donc incontournables et immuables.
  • Les secondes sont elles modifiables par décret du congrès (chambres sénatoriales et parlementaires) afin de « boucler » le budget de l’État.

La difficulté particulière tient ici au fait que les décideurs sont opposés politiquement, le sénat et la présidence appartenant au parti démocrate quand la majorité au parlement est républicaine.

Normalement une prolongation du décret déjà en vigueur est possible si les deux partis s’accordent ainsi; mais pas cette fois car les républicains ont proposé une résolution qui retarde d’un an la mise en place de la réforme du système de santé, en échange d’une prolongation de 6 semaines.

Le président Obama et les démocrates se sont montré inflexible et ont refusé, déclarant la réforme de la santé non négociable.

Dans cette situation, la plupart des administrations sont ainsi privée de dépenses et le résultat de tout cela est pour le moins ubuesque. En effet, on se retrouve aujourd’hui avec une partie des fonctionnaires qui ne sont pas autorisés à travailler et se retrouvent en congés forcés sans solde quand d’autres postes jugés plus indispensables sont obligés de continuer à travailler mais sans pour autant percevoir de salaire.
A présent, la question qui se pose fort logiquement est « pourquoi se retrouve-t-on dans cette impasse si une prolongation du décret précédent été possible ? »
La réponse est simple :

le plafond de dette est atteint, et le trésor américain devrait arriver au bout de ses possibilités le 17 octobre. Il faut donc relever ce plafond ou trouver un moyen de boucler le budget dans les limites déjà existantes ou l’État américain pourrait bien se retrouver en situation de défaut de paiement pour la première fois. Plus facile à dire qu’à faire en fait car les différents partis semblent encore assez loin d’un accord et l’augmentation du plafond ne serait pas sans conséquences (coupe dans les emplois administratifs, impossibilité d’emprunter, baisse de la note financière).

Une telle situation serait une catastrophe économique à l’échelle mondiale.

Verdict sous 24h …

shutdown options binaires Article écrit le 16 octobre 2013 a 12h par Maxime Olivier Expert trader chez bfmmarkets

 

Petrole en chute et shutdown

Petrole en chute et shutdown – options binaires pour les nuls

Les prix du pétrole sont en baisse ce lundi sur les options binaires europeenes, dans un marché préoccupé  notemment par la crise budgétaire aux États-Unis et par l’hypothèse d’un défaut de paiement des FED, qui aurait des répercussions catastrophiques pour toute l’économie mondiale.

Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 108,34 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, soit une baisse de 1,12 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 1,08 dollar, à 102,76 dollars.

Nous observons  que le petrole debute une semaine avec quelques pertes, mais résiste tout de même toujours plutôt bien du fait notamment de la faiblesse du dollar.

Et oui la faiblesse du dollar rend plus facille l’acces et l’achat d’or noir cela concerne biensur les investisseurs munis d’autres devises

 

Pour les analystes de boursomarket, la pression sur le pétrole restait cependant forte, car il n’y a toujours pas de signes laissant entrevoir une solution au débat sur la dette aux États-Unis, ce qui laisse les investisseurs peu enclins à prendre des risques en effectuant des achats sur les marchés de matières premières.

Le gouvernement fédéral américain est partiellement paralysé depuis maintenant près d’une semaine faute d’accord au Congrès sur le budget de l’exercice budgétaire 2014.

Les républicains opposés à la réforme de l’assurance-maladie, dite Obamacare, dont un volet crucial est entré en vigueur le 1er octobre, refusent d’approuver un budget qui n’en supprimerait pas le financement.

Or, le temps presse puisque les États-Unis doivent atteindre le plafond de leur dette, actuellement situé à 16.700 milliards de dollars, le 17 octobre.

Le Congrès doit impérativement approuver un relèvement de ce plafond pour éviter un défaut de paiement et faire vaciller l’economie mondiale

En outre, la production dans le Golfe du Mexique revient progressivement à la normale alors que la tempête tropicale Karen faiblit,

Les prix du pétrole avaient aussi bénéficié en fin de semaine de l’approche de la tempête tropicale Karen qui menaçait les importantes infrastructures pétrolières situées dans le Golfe du Mexique. Karen a cependant faibli et a été rétrogradée au cours du weekend.

Conseil de la redaction sur le petrole aujourd’hui surveillez bien  la chute de la valeur et cherchez bien le signal pour acheter sur  une  legere remontee des cours de petrole a long terme.

options binaires pour les nuls (le 7 octobre a 12h)

Crise Egypte petrole 19 Août 2013

Crise Egypte petrole 19 Août 2013

crise egyptienne petrole
Les troubles en Egypte sont susceptibles de provoquer une hausse du cours du pétrole qui pourrait menacer la fragile reprise économique que l’on observe actuellement, affirme le Daily Telegraph.

En effet, le pays est un goulot d’étranglement majeur pour l’industrie pétrolière mondiale. Jeudi dernier, la répression sanglante de l’armée égyptienne contre les partisans de l’ex-président Morsi, destitué par l’armée le 3 juillet dernier, a poussé les cours du pétrole au-delà de 111 dollars, leur plus haut niveau depuis 4 mois, et cette hausse pourrait se poursuivre.

Lire la suite

Analyse actus trading matières premières le 25 juillet 2013 options binaires

Analyse actus trading matières premières par Options binaires pour les nuls.

or matieres premieres

matieres premieres or investissements options

MATIÈRE PREMIÈRE OR:

Les options sur l’or étaient modérément à l’offensive ce jeudi matin, mais celle-ci était limitée dans le sillage de la publications de bons résultats immobiliers des Etats-Unis, encourageant l’arrêt de la politique ultra-accommodante de la FED avant la fin de l’année.

Sur la section Comex de la bourse aux matières premières de New York, les contrats sur l’or à échéance pour août se sont échangés à 1.320,75 USD de l’once en début de séance européenne, grignotant 0,11%.

Ils avaient terminé lors de la séance précédente avec un faux pas de 1,1%, les amenant à 1.319,50 USD.

Les chances étaient grandes de les voir trouver du soutien à 1.295,86 USD, leur plancher du 22 juillet, et rencontrer de la résistance à court terme à 1.347,69 USD, leur plafond d’hier.

La journée d’hier avait été le théâtre d’un trous d’air après qu’il ait été montré que les nombre des transactions sur le marché des nouveaux logements américain avait été le plus grand en cinq ans le mois passé.

Ces résultats ont du coup ravivé les rumeurs d’un tour de vis imminent de la part de la Réserve Fédérale.

Les évolutions constatées cette année ont largement suivi les espérances variables de fin prématurée de l’utilisation de la planche à billets pour remplumer le système financier national.

Une telle éventualité nuirait fortement au métal précieux, sa valeur ayant profité de la demande provenant des investisseurs désireux de se prémunir des risques d’inflation découlant de politiques monétaires assouplies.

Le volume des transactions avait cependant de fortes chances d’être réduit par les vacances d’été, dans l’expectative du rapport hebdomadaire sur les nouvelles inscriptions au chômage des Etats-Unis, ainsi qu’avec le volume de leurs commandes de biens durables.

MATIÈRE PREMIÈRE Argent :

Les futures sur l’argent pour septembre ont par ailleurs sursauté de 0,12% pour grimper à 20,045 USD de l’once, et celles sur le cuivre à échéance identique ont laissé échapper 0,07% pour se retrouver à 3,177 USD la livre dans le même temps.

MATIÈRE PREMIÈRE Pétrole :

Les contrats à terme sur le Pétrole Brut ont reculé durant la séance en Asie ce Jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange, Les contrats à terme sur Pétrole Brut pour livraison en Septembre s’échangeaient à 104,93 dollars le baril au moment de la rédaction de l’article, en baisse de 0,43%.

Plus tôt, le baril s’échangeait lors d’une session baissière à 104,74 dollars. Le pétrole Brut était susceptible de trouver un support à 104,74 dollars et une résistance à 108,59 dollars.

L’Indice US Dollar, qui suit les performances du billet vert face à six autres principales devises, a reculé de 0,06% pour s’échanger à 82,32 dollars.

Ailleurs sur l’ICE, Le pétrole Brent pour livraison en Septembre a reculé de 0,15% et s’échangeait à 106,89 dollars le baril tandis que l’écart entre la valeur des contrats sur Le pétrole Brent et Le pétrole Brut s’établit à 1,95 dollars le baril.

 

Analyse actus trading matières premières – Options binaires pour les nuls.

Résumé hebdo actus options binaires du 15 au 19 juillet

 Résumé hebdo actus options binaires pour les nuls du 15 au 19 juillet

Résumé hebdo actu options binaires

actualite financiere et economique options binaires pour les nuls

-Les Bourses européennes ont terminé en hausse modérée lundi, après l’annonce d’une croissance chinoise sans surprise et d’indicateurs américains qui peuvent influer dans les deux sens sur la politique monétaire de la Fed.
 -Wall Street a terminé en légère hausse une séance peu animée lundi, avec un indice S&P-500 qui enregistre son huitième gain d’affilée, une série inédite depuis la mi-janvier, les résultats meilleurs que prévu de Citigroup l’ayant emporté sur des statistiques économiques mitigées.
La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,64%, après avoir atteint un plus haut de sept semaines et demi en séance, soutenue par la bonne orientation de Wall Street et le recul du yen.

Les Bourses européennes ont terminé en baisse mardi, après la parution d’un indicateur décevant sur l’économie allemande, tandis que Wall Street est aussi en recul, dans l’attente d’un discours de Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale des Etats-Unis, devant le Congrès américain.
Les marchés d’actions américains ont terminé en baisse mardi, les investisseurs prenant leurs bénéfices après huit séances de hausse consécutives enregistrées par le S&P 500, en dépit des résultats satisfaisants publiés par Goldman Sachs et Johnson & Johnson.
La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,11%, dans un contexte de prudence avant l’audition semestrielle devant le Congrès américain de Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale des Etats-Unis.

Les marchés européens ont rebondi , rassurés par les déclarations du président de la Fed, Ben Bernanke.
 Wall Street a rebondi également. Les bons résultats de Bank of America ont confirmé le regain de santé du secteur financier. De son côté, Ben Bernanke entend maintenir une politique monétaire ultra-accomodante. S’il souhaite réduire le rythme des rachats d’actifs dès cette année, Ben Bernanke a précisé que ce rythme sera conditionné par l’évolution des perspectives économiques aux États-Unis.
  

Les marchés européens ont accru leurs gains après la publication d’indicateurs économiques américains encourageants. Alors que le calendrier de sortie du programme de rachats d’actifs de la Fed continue d’alimenter la spéculation, les investisseurs ont bien accueilli des statistiques témoignant de la vigueur de la reprise aux Etats-Unis. En Europe, la séance a également été marquée par des résultats d’entreprises mitigés.

Les marchés américains ont terminé en légère hausse, portés par des statistiques macroéconomiques.Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont ainsi été moins nombreuses que prévu, tandis que l’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie a largement dépassé les attentes des experts. IBM a grimpé après des prévisions annuelles réévaluées à la hausse. En revanche, Intel a accusé le coup dans le sillage de résultats trimestriels décevants.Le Dow Jones a gagné 0,51% à 15 548,77 points après avoir atteint un plus haut absolu de 15 589,40. Le Nasdaq a gagné 0,04% à 3 611,28 points.

Options binaires pour les nuls (optionspourlesnuls.com) David Dumont

Résumé hebdo actu options binaires du 15 au 19 juillet

Ouverture CAC40 tendance haussiere avant le discours de Bernanke 17 juillet

ouverture CAC40 gagne 0,36% (+14,02 points) Options binaires pour les nuls -

ouverture CAC 40 -bourse de Paris

ouverture CAC 40- bourse de Paris

Les principales Bourses européennes ont ouvert en tendance haussiere mercredi, encouragées par une série de bons résultats d’entreprises qui apaisent provisoirement les investisseurs, dans l’attente du discours dans l’après-midi de Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale des Etats-Unis, devant le Congrès.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,36% (+14,02 points) à 3.865,05 points vers 07h10 GMT. À Francfort, le Dax progresse de 0,14% et, à Londres, le FTSE avance de 0,20%. L’indice paneuropéen EuroStoxx 50 prend 0,21%.

ASML avance de 0,46% et enregistre l’une des plus fortes hausses sectorielles, après des annonces encourageantes des groupes miniers BHP Billiton (+1,25%) et Rio Tinto (+0,55%) sur leurs projets de développement.

Contre la tendance, l’action l’Oréal perd 2,76% à 125,25 euros, soit la plus forte baisse du CAC 40, après que le numéro un mondial des cosmétiques a fait état d’un ralentissement de sa croissance organique au deuxième trimestre.

A Tokyo, le Nikkei a gagné 0,11% pour finir la séance à 14.615,04 points, sa meilleure clôture depuis huit semaines, dans un contexte de prudence avant l’audition semestrielle devant le Congrès de Ben Bernanke, dont les investisseurs attendent des indices sur le maintien du programme de rachats d’actifs de la Fed

« Vu la volatilité entraînée par ses précédentes déclarations, Bernanke devrait essayer de trouver un juste milieu (…) et rappeler au marché que la politique accommodante s’arrêtera un jour, mais pas dans l’immédiat », estime Jonathan Sudaria, trader pour Capital Spreads.

Sur le marché des changes, le dollar se renforce légèrement face à l’euro et au yen, mais les échanges restent là-aussi timides avant le discours de Ben Bernanke, prévu à 14h00 GMT.

L’atmosphère attentiste domine également les marchés obligataires, avec une ouverture stable pour les futures sur le Bund allemand.

Le cours du baril de Brent baisse sous les 108 dollars, dans un mouvement de balancier après avoir connu une nette hausse, en raison des tensions en Egypte, où des heurts meurtriers ont eu lieu au Caire et en Libye, où un terminal pétrolier a été occupé par un groupe armé.

Source Reuters Par David Dumont pour options binaires pour les nuls 

Résumé de la semaine de trading options binaire du 08 au 12 juillet 2013

resume de la semaine de trading options binaire du 8 au 12 juillet 2013

résumé de la semaine de trading options binaire du 8 au 12 juillet 2013

Lundi 8 Juillet 2013

  • Les marchés européens ont nettement rebondi grâce à des nouvelles favorables en provenance du Portugal et de GrèceA Lisbonne, les partis politiques sont parvenus à un accord ce week-end pour assurer le maintien de la coalition. A Athènes, la troïka (Union européenne, BCE et FMI) s’est dite favorable à un déblocage d’une nouvelle tranche d’aide financière.Comme d’habitude, l’apaisement des craintes concernant la situation en Europe a été favorable aux valeurs financières.
  •  Les marchés américains ont entamé la semaine sur une petite hausse.En l’absence de statistiques économiques majeures et dans l’attente de l’ouverture de la saison des résultats, les indices ont prolongé leur tendance haussière de vendredi. Les investisseurs avaient alors bien réagi aux chiffres mensuels de l’emploi, très supérieurs aux attentes, même s’ils augurent d’un ralentissement prochain de l’assouplissement quantitatif de la Réserve fédérale américaine.
  • Le Pétrole finit en baisse Lundi à New York, sur un marché très tendu scrutant l’Égypte

Mardi 9 Juillet 2013

  • Les marchés européens ont fini sur une note positive, au terme d’une séance marquée par le début de la saison de publications des résultats aux Etats-Unis. Ils ont réduit leurs gains dans l’après-midi. Le FMI a par ailleurs ramené sa prévision de croissance mondiale à 3,1% pour 2013.
  • Les marchés américains ont terminé en hausse. Le bal des publications de résultats a débuté sur une note positive. Le producteur d’aluminium Alcoa a en effet dévoilé des résultats et un chiffre d’affaires meilleurs que prévu. IBM, lui, a affiché la plus forte baisse du Dow Jones après la dégradation de sa recommandation d’Achat à Neutre par Goldman Sachs.

Mercredi 10 Juillet 2013

  • Après deux séances de hausse, les places européennes ont clôturé en repli. Les investisseurs ont mal accueilli le recul des exportations en Chine, une première depuis janvier 2012, qui confirme le ralentissement de l’économie du pays. La dégradation de la note souveraine de l’Italie de « BBB+ » à « BBB » par Standard&Poor’s a également eu un impact négatif sur la tendance.
  • Les marchés américains ont fini à proximité de l’équilibre après quatre séances de hausse. Selon les minutes du comité de politique monétaire, plusieurs membres de la Fed ont indiqué vouloir constater une amélioration du marché du travail avant que la Banque centrale ne commence à réduire ses achats d’actifs.

Jeudi 11 juillet 2013

  • Au lendemain des annonces de Ben Bernanke, les places européennes ont clôturé en hausse. Les investisseurs ont été rassurés par la position du président de la Fed. La volonté de la Banque du Japon de maintenir elle aussi ses injections de liquidités augure d’une reprise de l’activité. Les valeurs cycliques ont été dopées par ces annonces.
  • Les indices S&P 500 et Dow-Jones ont terminé la séance sur des niveaux records. Ils ont bénéficié des déclarations du président de la Fed, Ben Bernanke qui a indiqué qu’une politique monétaire encore très accommodante était nécessaire pour l’instant. Ces propos ont rassuré les investisseurs qui s’inquiétaient de la réduction par la Fed de ses rachats d’actifs, une politique qui avait soutenu les marchés en début d’année.

Bon week-end

Optionspourlesnuls David Dumont le 12 juillet 2013

ANALYSE SUR PÉTROLE AU 09 JUILLET 2013 FOCUS EGYPTE

Analyse Sur Pétrole qui a  finit en baisse Lundi à New York, sur un marché très tendu scrutant l’Égypte.

petrole

NEW YORK - Les cours du pétrole coté à New York ont terminé en légère baisse lundi,dans un marché scrutant de très près l’évolution de la situation en Égypte et effectuant des prises de bénéfices après quatre séances de hausse.

Le baril de référence (WTI) pour livraison en août a reculé de 8 cents pour s’établir à 103,14 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Quand a l’Intercontinental Exchange (ICE) pour Londres, le Brent ( mer du Nord) pour livraison en août a clôturé à 107,43 dollars, en baisse de 29 cents par rapport à la clôture de la fin de semaine dernière.

Les investisseurs ont constaté que la crise politique n’affectait pas pour le moment le Canal de Suez donc le prix du brut a baissé pendant toute la première partie de séance.

Vous l’aurez donc compris si la situation se dégrade encore et que le canal de Suez est fermé , nous aurons de grosses surprises sur les livraisons de pétrole Européennes depuis le Moyen-Orient. Ce qui deviendrait très inquiétant pour toute l’économie.

L’Égypte est en effet un important lieu de transit pour le pétrole d’Afrique du Nord et de la région du Golfe et la crainte d’une perturbation de l’offre de brut en raison des tensions croissantes dans ce pays avait poussé les investisseurs à faire grimper le cours du WTI vendredi à des sommets plus vus depuis mai 2012.

Mais après qu’un porte-parole a fait savoir que le canal était sécurisé et fonctionnait normalement, ces inquiétudes ont été apaisées, a relevé Michael Hewson, de CMC Markets.

Toutefois, au cours de la journée, les opérateurs du marché ont commencé à se dire que la situation allait peut-être dégénérer plus que ce qu’ils avaient prévu initialement, provoquant une remontée temporaire des cours du brut, a relevé Michael Lynch de Strategic Energy and Economic Research.

Plus de 50 personnes ont été tuées lundi au Caire lors d’une manifestation et les Frères Musulmans ont appelé au soulèvement à la suite de ce massacre qui aggrave le climat d’extrême tension prévalant depuis la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi.

La plus haute autorité de l’islam sunnite du pays, l’imam d’al-Azhar cheikh Ahmed al-Tayyeb, qui avait cautionné le renversement de M. Morsi, a annoncé pour sa part qu’il se plaçait en retrait tant que les violences continueraient.

Parallèlement les cours du brut étaient soutenus par un petit accès de faiblesse de la monnaie américaine face aux principales devises, de nature à rendre plus attractifs le pétrole libellé en dollar pour les investisseurs munis d’autres monnaies.

Mais la tendance baissière du marché pétrolier l’a finalement emporté.

Le cours du WTI a terminé en hausse au cours des quatre dernières séances, atteignant des seuils techniques qui ont incité les opérateurs à vendre, a rappelé Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

Cela suffit à justifier un recul du marché. 

Enfin, des informations selon lesquelles deux ports libyens vont reprendre les exportations de pétrole après avoir été fermés la semaine dernière en raison d’un conflit salarial incitaient aussi à maintenir les prix du baril à la baisse, a estimé Addison Armstrong, de Tradition Energy.

Sources AFP Analyse Sur Pétrole – Options pour les nuls.

09/07/13 Options binaires actus avis

Option Binaire sur Pétrole au 10 juin 2013.

La valeur des options binaires sur le pétrole brut se négocient à la hausse après l’amélioration sur le marché de l’emploi américain. Le prix du pétrole brut s’installe au-dessus de 95 $ le baril après l’annonce de 175 000 emplois le mois dernier, juste au-dessus des attentes (171 000).

D’autre part, le gouvernement chinois a publié ce week-end un indice des prix à la production en Chine en baisse de 2,9% en mai par rapport à un an plus tôt. Le rapport annuel de l’inflation à la consommation a ralenti en mai, tandis que la croissance des prêts bancaires est tombée en dessous des attentes.

Certains analystes prédisent une hausse du pétrole brut sur le deuxième semestre de 2013 si Saeed Jalili, le négociateur en chef du nucléaire iranien et favori, remporte le vote pour l’élection  présidentielle. Les élections en Iran sont prévues pour ce vendredi.

Analyse technique Option Binaire Pétrole au 10 j 2013

Analyse technique Option Binaire Pétrole au 10 j 2013

Techniquement, le prix du pétrole brut se maintient autour de sa moyenne mobile à 50 jours. Le Relative Strength Index est entre les zones de survente et de surachat zone et ne donne pas de signe. La tendance intraday est légèrement haussière avec une première résistance à 96,78 et une cassure conduirait le cours cers les 97,32. La cassure de ce palier permettrait de  débloquer de nouveaux potentiels haussiers et prolonger la tendance les 100 dollars le baril.

A la baisse, le premier support se trouve à 93.70 suivi par 92,35.