Quantitative Easing

Quantitative Easing  ou l’assouplissement quantitatif est l’équivalent moderne de la planche à billet, en plus sophistiqué dans ses modalités toutefois.

Ainsi la Banque Centrale se met à acheter des bons du trésor (ce qui revient à prêter à l’État) et d’autres titres financiers : elle met donc de l’argent en circulation dans l’économie et augmente ainsi les réserves du secteur bancaire.

Dans un cadre de crise et donc de manque de liquidités, le point 1 est capital. On évite ainsi une déflation. Le point 2 doit inciter les banques à accorder à nouveau des prêts – ce que la crise des surprimes les empêchait de faire, par manque de réserve et par défiance généralisée envers tous les nouveaux emprunteurs.

CreativeMinds WordPress Plugin CM Tooltip Glossary